Guerir notre systeme des ante banner ad
Le Courant
Abonnement English Suivez:
Débloquer une épaule geléeConseils d'une infirmière
Débloquer une
épaule gelée

Le traitement peut aider à atténuer les symptômes et empêcher la situation de s'aggraver
Sarah JayasPar Sarah Jayas ÉTÉ 2017
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

Qu'est-ce qu'une épaule gelée?

Lorsqu'une personne a l'épaule gelée [ou capsulite rétractile], les tissus entourant l'articulation de l'épaule épaississent et se contractent, ce qui cause de la douleur et de la raideur et diminue l'amplitude de mouvement de l'épaule. Les effets d'une épaule gelée peuvent durer longtemps et s'aggravent en l'absence de traitement.

Quelle est la cause?

Ce blocage de l'épaule peut survenir après une blessure ou une chirurgie empêchant la personne de bouger l'épaule pendant plusieurs semaines. L'immobilisation prolongée peut entraîner la formation de tissus cicatriciels ou adhérences dans l'articulation de l'épaule, mais il arrive que cette condition survienne sans cause apparente.

Les risques de blocage de l'épaule sont plus grands après une blessure ou une chirurgie chez les personnes atteintes de conditions médicales telles que le diabète, des maladies de la thyroïde, des troubles cardiaques ou l'arthrite.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes peuvent inclure les suivants :

  • Douleur à l'épaule apparaissant progressivement en plusieurs semaines ou mois.
  • Douleur plus vive quand la personne bouge l'épaule.
  • Douleur pendant plusieurs semaines, suivie de raideur ou de difficulté à bouger l'articulation, par exemple pour lever le bras au-dessus de la tête, se gratter le dos, atteindre la poche arrière des pantalons ou agrafer un soutien-gorge.
  • Un bruit ou une sensation de frottement quand on bouge l'épaule.

Comment le diagnostic est-il fait?

Le professionnel de la santé questionne le patient sur ses symptômes et ses antécédents médicaux et fait un examen physique. Il peut demander des tests, par exemple :

  • Radiographie
  • Arthrogramme (radiographie de l'épaule après injection de colorant dans l'articulation)
  • Ultrasons (échographie)
  • IRM, utilisant un champ magnétique puissant et des ondes radio pour montrer des images détaillées de l'épaule
Photo of woman holding her shoulder Le plus important au début, c'est de ne pas forcer l'épaule et d'éviter autant que possible d'étirer ou de lever les bras au-dessus de la tête pour atteindre un objet ou le soulever.

Comment l'épaule gelée est-elle traitée?

Même sans traitement, la douleur et la raideur de l'épaule gelée diminuent généralement avec le temps, mais il faut parfois plusieurs mois pour guérir complètement. Le traitement peut aider à atténuer les symptômes. Habituellement, l'épaule gelée est traitée comme suit :

  • Le plus important au début, c'est de ne pas forcer l'épaule et d'éviter autant que possible d'étirer ou de lever les bras au-dessus de la tête pour atteindre un objet ou le soulever.
  • Consultez votre fournisseur de soins de santé ou physiothérapeute pour avoir des exercices qui empêchent d'aggraver les symptômes et pour renforcer la musculature de l'épaule. Le thérapeute vous montrera comment faire ces exercices et dira quand commencer et à quelle fréquence les faire. Faites les exercices tel qu'on vous l'a recommandé et assurez-vous de démarrer lentement. Sachez également qu'il est normal de sentir un peu de douleur, mais il est important de ne pas forcer les choses. Si vous sentez une douleur vive ou lancinante, cessez l'exercice et informez-en votre fournisseur de soins ou physiothérapeute.
  • Demandez à votre fournisseur de soins ou au pharmacien si vous pouvez prendre des médicaments en vente libre contre la douleur, comme l'acétaminophène (Tylenol), l'ibuprofène (Advil, Motrin) ou le naproxène (Aleve). Lisez l'étiquette et suivez les directives.
  • Notez que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène, le naproxène et l'aspirine, peuvent causer des hémorragies de l'estomac et d'autres problèmes. Ces risques augmentent avec l'âge. On ne devrait pas prendre de ces médicaments pendant plus de 10 jours, à moins de recommandation du médecin.
  • L'acétaminophène peut causer des dommages au foie et d'autres problèmes. On ne devrait pas prendre plus de 3000 mg (milligrammes) d'acétaminophène en 24 heures. Pour vous assurer de ne pas dépasser la dose, vérifiez sur les étiquettes des autres médicaments que vous prenez pour voir s'ils ne contiennent pas aussi de l'acétaminophène. Demandez au professionnel de la santé si vous devez éviter la consommation d'alcool pendant que vous prenez ce médicament.
  • Assurez-vous de demander quand vous devrez prendre rendez-vous pour un examen de contrôle. Allez à tous les rendez-vous avec votre fournisseur de soins ou pour des examens
  • Demandez à votre fournisseur de soins ou au physiothérapeute :
  • Combien de temps il faudra pour vous rétablir;
  • S'il y a des activités que vous devez éviter et quand vous pourrez retourner à vos activités normales;
  • Comment prendre soin de vous à la maison;
  • Quels symptômes ou problèmes vous devez surveiller et quoi faire le cas échéant.

Et si mon épaule ne va pas mieux?

Si vos symptômes ne diminuent pas, discutez avec votre fournisseur de soins au sujet d'autres traitements possibles, comme :

  • Une injection de cortisone dans l'articulation de l'épaule pour diminuer la douleur et l'enflure.
  • Si votre épaule ne va pas mieux avec les exercices et les médicaments, vous aurez peut-être besoin d'une manipulation orthopédique pour défaire le tissu cicatriciel. On vous administrera un anesthésiant général pour détendre vos muscles et enlever la douleur. Vous serez endormi durant l'opération. Le fournisseur de soins bougera votre épaule de divers côtés pour défaire les bandes de tissu cicatriciel.
  • Vous pourrez avoir besoin d'une chirurgie arthroscopique pour enlever le tissu cicatriciel. Pour l'arthroscopie, on utilise un tube lumineux avec une caméra pour voir à l'intérieur de l'épaule. Votre fournisseur de soins peut insérer l'arthroscope et différents instruments à travers de petites incisions pour réparer l'articulation.

Combien de temps peuvent durer les symptômes d'une épaule gelée?

Le temps de rétablissement dépend de bien des facteurs, comme l'âge, la santé et s'il y a déjà eu une blessure à cette épaule. Les symptômes d'une épaule gelée peuvent durer longtemps et peuvent s'aggraver progressivement en l'absence d'un traitement approprié. Comme l'épaule gelée peut être causée par plusieurs facteurs, il est important d'éliminer ces causes.

Quand pourrai-je retourner à mes activités normales?

Chaque personne se rétablit d'une blessure à son propre rythme, qui est différent des autres. Le retour aux activités normales sera déterminé en fonction de la rapidité du rétablissement de votre épaule, et pas par le nombre de jours ou de semaines depuis votre blessure. En général, plus il se passe de temps entre l'apparition de vos symptômes et le début des traitements, plus la période de rétablissement sera longue. Le but de la réadaptation est de retourner aux activités normales dès que le patient peut le faire en toute sécurité. Si vous recommencez trop tôt vos activités, vous pouvez aggraver votre blessure. Vous pourrez sans risque retourner à vos activités normales quand :

  • Votre épaule pourra faire des mouvements de tous les côtés sans douleur.
  • Votre épaule aura recouvré sa force normale comparativement à l'autre épaule non touchée.

Que puis-je faire pour éviter d'avoir une épaule gelée?

Si vous vous blessez à l'épaule, il est important de recommencer dès que possible à bouger votre articulation. Cette précaution est encore plus importante si vous faites du diabète ou de l'arthrite ou si vous avez un problème cardiaque.

Faites les exercices de réadaptation de l'épaule tels que prescrits. Si vous pensez que l'amplitude de mouvement de votre épaule diminue, consultez sans tarder votre fournisseur de soins.

Sarah Jayas est une infirmière autorisée et chef d'équipe auprès d'Info Santé - Health Links, le service d'information téléphonique faisant partie du Centre provincial de communication en matière de santé du Centre de santé Misericordia.

L'information contenue dans cette chronique est fournie par Health Links - Info Santé. Ces renseignements se veulent informatifs et éducatifs et ne remplacent en rien l'évaluation, les conseils, le diagnostic ou les traitements d'un professionnel de la santé. Vous pouvez obtenir de l'information sur la santé auprès de notre personnel infirmier autorisé 24 heures sur 24, sept jours sur sept en communiquant avec Health Links - Info Santé.

Composez le 204-788-8200
Sans frais : 1-888-315-9257