Les soins voulus banner ad
Le Courant
Stipulation d'exonération Archives English wrha.mb.ca/fr
Photo of a nurse beside a hospital bedNouvelles de la région
La région augmente le personnel infirmier de l'UNSI
La somme additionnelle de 3,2 millions de dollars est nécessaire pour répondre à la demande dans les deux plus grands hôpitaux de la ville
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

le Courant
Nov./Déc. 2018

L'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) a annoncé un financement de 3,2 millions de dollars pour ajouter des ressources en soins infirmiers à l'Unité néonatale de soins intensifs (UNSI) afin de répondre à l'augmentation continue du volume de patients au Centre des sciences de la santé de Winnipeg et à l'Hôpital Saint-Boniface qui a été constatée au cours de la dernière année.

Ces fonds, annoncés le 7 novembre, serviront à embaucher une trentaine de nouveaux membres du personnel infirmier formés pour l'UNSI, ce qui se traduira par une augmentation de six membres du personnel infirmier en service 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Ainsi, il sera possible de recevoir 11 bébés de plus et de recourir moins souvent à des mesures à court terme, comme les heures supplémentaires.

« Notre gouvernement reconnaît la pression accrue sur l'UNSI et nous donnons suite aux préoccupations du personnel infirmier en adoptant d'importantes mesures qui feront une véritable différence, déclare Cameron Friesen, ministre de la Santé, des Aînés et de la Vie active. Nous nous assurons d'avoir assez de personnel dans les deux unités en tout temps pour que les bébés qui ont des problèmes de santé majeurs continuent de recevoir, en temps opportun, les soins de grande qualité dont ils ont besoin. »

Bien que les ratios en personnel des UNSI soient conformes aux normes nationales, l'ORSW a connu une augmentation soutenue de la demande dans les UNSI, y compris une hausse de 12 % depuis avril 2018. Cette augmentation a créé une pression sur les UNSI du CSS et de l'Hôpital Saint-Boniface. En plus de travailler activement pour pourvoir les postes vacants en soins infirmiers, les établissements ont réussi à joindre du personnel qui possède déjà de l'expérience en UNSI ou en soins pédiatriques pour aider les unités durant cette période. Ces mesures, combinées à l'arrivée des nouveaux membres du personnel infirmier dans ces unités, ont permis de réduire les heures supplémentaires, de septembre à octobre, dans les deux établissements.

« Le personnel infirmier de notre UNSI a fait preuve d'un professionnalisme exceptionnel et d'une détermination à fournir d'excellents soins aux patients durant une période difficile, affirme Réal Cloutier, président-directeur général de l'ORSW. Cet ajout de personnel vient appuyer nos efforts concertés en cours dans la région pour faire face à l'augmentation du nombre de bébés qui ont besoin de soins à l'UNSI. »

Les offres d'emploi seront affichées bientôt, ajoute M. Cloutier. La formation que les nouveaux employés recevront dépendra de leur expérience et leurs responsabilités vont augmenter avec le temps.

Bien que ces mesures visent à répondre aux actuels besoins opérationnels de l'UNSI, les dirigeants des services cliniques de l'ORSW vont travailler avec Shared Health/Soins communs pour préparer un plan de services cliniques et préventifs à long terme pour le Manitoba.

Nous continuons de travailler pour finaliser les plans en vue de répondre aux besoins de soutien additionnel pour des ressources obstétriques. Ces plans seront présentés au cours des prochaines semaines.