Les soins voulus banner ad
Le Courant
Stipulation d'exonération Archives English wrha.mb.ca/fr
Closeup photo of an eyeNouvelles de la région
Investir dans la chirurgie
La province versera 5,3 millions de
dollars pour augmenter les
opérations de la hanche, du
genou et de la cataracte
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

Le Courant
Nov./Déc. 2018

Cynthyia Veli a passé plus d'une décennie dans le noir, même en plein jour.

Mais maintenant, grâce à une opération récente pour retirer ses cataractes, la femme de 52 ans a retrouvé sa vision, tout comme son autonomie et sa joie de vivre.

Les histoires comme celle de Cynthyia Veli seront de plus en plus fréquentes au Manitoba.

Aujourd'hui, la province a annoncé qu'elle allait investir 5,3 millions de dollars de plus pour réduire le temps d'attente pour les opérations de la hanche, du genou et de la cataracte. On prévoit que cet investissement se traduira par environ 2000 opérations additionnelles des cataractes l'an prochain, soit une hausse de 16 %. On fera aussi 1000 remplacements de la hanche et du genou de plus en 2019, soit une augmentation de près de 25 %.

Plus de 4100 remplacements de la hanche et du genou et 12 900 opérations de la cataracte ont été faits au Manitoba, en 2017 et 2018. De ce nombre, plus de 3000 chirurgies de remplacement de la hanche et du genou ont été faites dans des établissements de l'Office régional de la santé de Winnipeg, ainsi que plus de 10 000 opérations de la cataracte.

Cynthyia Veli était présente à la conférence de presse d'aujourd'hui durant laquelle l'investissement a été annoncé.

Elle a raconté que ses cataractes sont apparues vers la fin de la quarantaine. Son état s'est détérioré au point qu'elle avait toujours l'impression de vivre à la tombée de la nuit. Elle ne pouvait pas voir le visage de son mari ni de ses proches à une distance de plus de deux pieds et risquait de perdre son permis de conduire.

Photo of a hip joint and socket used in implant operations
Une prothèse de la hanche utilisée pour les opérations. (Photo : Marianne Helm)

L'intervention pour retirer ses cataractes, effectuée au Centre d'excellence en santé oculaire du Centre de santé Misericordia, n'a duré qu'une vingtaine de minutes. Une fois l'intervention terminée, tout a changé. Mme Veli pouvait voir les couleurs et les détails qu'elle ne distinguait plus depuis des années et a compris qu'elle allait pouvoir sortir en soirée, sans être accompagnée, et qu'elle allait même pouvoir conduire elle-même sa voiture. Plus important encore, elle peut maintenant regarder son mari dans les yeux et voir qu'il la regarde en retour.

Selon Krista Williams, directrice de l'exploitation de l'ORSW, des résultats comme ceux obtenus par Cynthyia poussent les fournisseurs de soins de santé à offrir les meilleurs soins possible et à tout faire pour que les patients puissent recevoir des soins en temps opportun.

« Je crois que c'est pour cette raison que l'on choisit de travailler dans le domaine de la santé. Il sera toujours question d'aider les gens, nos patients. Nous aidons les gens à améliorer leur vie et la vie de leurs familles. Qu'il s'agisse de regagner leur autonomie, de ne plus ressentir de douleur, de retourner au travail ou de participer à des activités, nous accompagnons les gens pour qu'ils puissent retrouver la santé et vivre une vie productive et bien remplie. »

La demande pour ces interventions a augmenté en raison du vieillissement de la population du Manitoba. La majeure partie de ces interventions se déroule dans les hôpitaux de l'ORSW, ajoute Krista Williams.

« L'initiative visant à réduire le temps d'attente pour ces opérations va dans le même sens que le plan Guérir notre système de santé. Ce plan se veut une feuille de route pour respecter l'engagement de l'ORSW pour fournir de meilleurs soins aux patients et pour le faire plus tôt » a dit Krista Williams lors de l'annonce d'aujourd'hui, en ajoutant que l'ORSW reçoit des patients de toute la province, ce qui signifie que cette annonce aura un effet positif sur la santé de tous les Manitobains.

Elle fait l'éloge du personnel de la région qui a démontré sa capacité d'innovation en matière de soins de santé.

« Les cliniciens du Manitoba sont régulièrement considérés être parmi les meilleurs et les plus brillants, dit-elle. J'aimerais souligner les efforts de notre personnel et de nos médecins qui travaillent dans les services cliniques de l'ORSW et qui effectuent les opérations de la hanche, du genou et de la cataracte. »

L'augmentation du nombre d'opérations de la cataracte et de remplacements de la hanche et du genou avait déjà été recommandée par le groupe de travail sur la réduction du temps d'attente dans le but d'accélérer l'accès aux soins médicaux.

« En réalité, la demande pour ces interventions est en constante augmentation, en raison du vieillissement de la population, explique le Dr Jack McPherson, coprésident du comité sur les procédures prioritaires du groupe de travail sur la réduction du temps d'attente. Nous sommes très satisfaits de l'adoption de nos recommandations par le gouvernement du Manitoba et nous croyons que cela contribuera grandement aux progrès faits à ce jour pour mettre en place plus de procédures dans le but de réduire les temps d'attente actuels pour les patients. »

Les changements novateurs mis en place depuis 2016 améliorent aussi l'accès aux soins de la population du Manitoba. Parmi ces innovations, on offre aux patients qui répondent aux critères cliniques d'avoir une opération de la cataracte en ayant leur œil gelé plutôt que d'être mis sous sédation, on offre des opérations d'un jour pour la hanche afin de réduire les longs séjours à l'hôpital et on met sur pied une clinique pour la hanche et le genou afin de réduire le nombre de personnes dirigées vers la chirurgie.

« Les patients du Manitoba méritent de recevoir de meilleurs soins, et de les recevoir plus tôt, ce qui comprend la réduction du temps d'attente pour les interventions prioritaires, affirme Cameron Friesen, ministre de la Santé, des Aînés et de la Vie active. En rationalisant les services, en coordonnant plus efficacement la prestation des services et en adoptant des idées novatrices qui améliorent les soins aux patients, nous pouvons financer plus d'opérations de la hanche, du genou et de la cataracte pour les Manitobains. »

Les opérations additionnelles de la cataracte seront faites au Centre de santé Misericordia et les opérations de la hanche et du genou seront faites à l'Hôpital Concordia, à l'Hôpital Grace, au Centre des sciences de la santé de Winnipeg et au Boundary Trails Health Centre, dans le sud du Manitoba.